www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du caen athletic club
Actualités
Robin HALIX, le ciselage d’un sprinteur-sauteur en longueur !
Commentez cette actualité
5 Mars 2019 - Anne MICHEL-LEVARD
Robin HALIX, le ciselage d’un sprinteur-sauteur en longueur !

Avec 7’’12 réalisés le 5 janvier sur 60m, puis 22’’19 en finale du 200m junior du meeting pré-France de Rennes le 10 février, et de nombreuses performances Nationale 4, l’hiver 2019 restera marqué par l’éclosion au CAC d’un nouveau jeune talent du sprint. Robin HALIX, né le 7 février 2000, actuellement junior 2, a le 15ème chrono français de l’hiver sur 200m et la 25ème performance au bilan junior en longueur.

Ce jeune athlète formé depuis 2011 par Sonia FRONTIN à l’ALAVE, puis confié en 2017 à Stéphane LEPOITEVIN au CAC, est devenu cette saison le meilleur performer du CAC en longueur avec un saut à 6m88 en décembre (perf IR1). Il est également l’artisan d’un nouveau record du Calvados (1’32’’87)  au relais 4x200m junior avec ses copains Baptiste SEHIER, Dowan THOMAS, Hippolyte PERROT, un beau collectif qualifié en 5ème position aux derniers championnats de France à Liévin.

Pour compléter ce profil sprint-sauts horizontaux, signalons aussi ses records personnels réalisés en 2018 à 13m10 au triple saut et 38’’88 au 300m.


Robin HALIX, jeune homme discret et humble, encore assez peu connu au sein du club, est également une personne attentionnée et facétieuse, très appréciée de ceux qui le côtoient. Cet étudiant en BTS, destiné aux métiers de menuisier-agenceur, vient juste de fêter ses 19 ans. Il continue cette saison d’assembler et en ciseler les pièces motrices nécessaires à ses performances sportives.

« Après mon BTS si tout se passe bien j irai  vers une licence professionnelle.... ce qui me plaît dans la menuiserie c’est de partir d une simple planche et de la transformer en un ouvrage en bois ».

« Sinon, j’essayerai de me lancer en STAPS afin de faire professeur d’EPS »

 

L’EPS, le sport et notamment le sprint, une histoire de famille. 

Si Maman est prof EPS dans un collège du sud de Caen, et encadre une AS danse ; Papa fût l’un des meilleurs sprinteurs de l’USC Caen en 1988/89/90 avec 10"65 sur 100m et 22"08 sur 200m ou encore 6"91 sur 60m. Un papa qui détient toujours les records départementaux du 50m avec 6’’10 chez les cadets et 6’’09 chez les juniors.

Sébastien HALIX est d’ailleurs toujours en activité chez les masters sous les couleurs de l’ALAVE avec des performances plus qu’honorables. Antonin HALIX, le « petit » frère resté licencié à l’ALAVE, est également depuis 2 ans un des jeunes en devenir du groupe de Gibus, un athlète complet qui investit les épreuves combinées (3890pts à l’heptathlon cadet). La petite dernière, Anaëlle, 10ans, athlète « poussine » licenciée au CAC, se passionne pour la perche.



La passion du sprint a réuni le père et ses deux fils dans une même série de 60m lors des pré-régionaux. L’occasion d’une originale photo (ci-dessus) des hommes de la famille.
Ce jour là, victoire incontestée de Robin en 7’’12 devant son frère Antonin en 7’’57 (rp 7’’46) et son père Sébastien en 7’’99… mais l’essentiel était ailleurs !

 

 



Le choix de faire de l’athlétisme après un apprentissage moteur riche et varié.

« J’habite Avenay, un petit village près d’Evrecy. En CM2 j’ai découvert l’athlétisme à l’occasion d’un triathlon intercommunal organisé par M. BASSET. Il m’a remis un diplôme et ça m’a donné envie de pratiquer. » 

«  Avant cela, j’ai joué au foot à l’AS de Vieux presque 5 ans, pour suivre des copains. J’ai arrêté en poussin. J’ai aussi fait de la gym à la Haie Vigné pendant 6 ans, sous forme de parcours et d’acrobatie en loisir (je n’ai fait qu’une seule compétition). J’ai aussi touché au tennis à Mouan et au Basket à Evrecy pendant un an. »

«  J’aime toujours le sport en général. Actuellement, en plus de l’athlétisme, je pratique régulièrement le ski et je fais pas mal de VTT »

Sonia FRONTIN, sa coache de l’ALAVE l’a formé, motivé… et beaucoup marqué ! 

« J’ai commencé l’athlétisme en 2011, en benjamin puis en minime. Je ne m’entraînais qu’une fois par semaine. J’aimais déjà le sprint, la longueur et le triple saut. En cadet 1  j’ai ajouté une séance, j’ai d’ailleurs fait un peu de triple au CAC pendant un an avec Najib. 

Puis en cadet 2 je suis venu au stade Hélitas tous les lundis soirs avec Sonia (dans le même groupe qu’Anaïs Coquelle). Cette année là je m’entrainais 2 à 3 fois par semaine : le lundi à Caen, le mercredi après-midi à Aunay et de temps en temps aussi  le vendredi après-midi».

« A l’époque j’étais élève au lycée Laplace de Caen, en Bac pro de menuisier-agenceur. Depuis je fais un BTS, il me reste un an. »

  

 «Radieux, Objectif, Bout-en-train, Impliqué, Naturel », tels sont les qualificatifs employés par Sonia FRONTIN. Elle a bien voulu nous faire partager les souvenirs de cette période et adresser un message personnel à son protégé :

« Robin a débuté comme athlète au sein de l'Alave en 2011. Athlète moyen en benjamin, il a petit à petit progressé et s'est révélé dès la catégorie minimes avec des performances intéressantes comme : 6''46 au 50m, 12m21 au triple et 5m78 au saut en longueur.

Je tiens à lui dire BRAVO pour sa première participation aux Championnats de France cet hiver. Il le mérite, c'est quelqu'un de sérieux et assidu aux entraînements.

Robin a progressé année après année avec peu d'entraînements. C'est un garçon sympathique, disponible, passionné et qui a un bel esprit d'équipe. Bien évidemment, j'ai été triste lorsqu'il m'a annoncé qu'il quittait son club de formation, en 2018. Eh oui, 7 ans, ça crée des liens, une ambiance !

Il a manqué son rendez-vous avec les championnats de France d'été en 2016, avec l'équipe de relais 4x100m, on y a cru jusqu'au bout …. Mais ça y est, ça s'est concrétisé cette année (le relais 4x200m du CAC s’est approprié le record du Calvados et s’est qualifié aux France jeunes cet hiver) et je suis heureuse pour lui.

Dès cadet, lorsqu'il était au lycée à Caen, il venait seulement une à deux fois par semaine s'entraîner au club. Un peu juste quand on entre « dans la cour des grands » ! Après une demande auprès du CAC, j'ai sollicité Stéphane LEPOITEVIN pour qu'il prenne en charge Robin ainsi qu'Antonin son frère. Merci pour eux, d'avoir accepté. Cela leur a permis d'avoir  des entraînements plus réguliers.

Robin montrait des qualités de vitesse et affectionnait plus particulièrement le saut en longueur. Quelle aubaine de rejoindre la "team Gibus", un des meilleurs spécialistes de la discipline dans la région. Un grand et sincère MERCI à Gibus.

Robin désirait changer de club pour rejoindre une équipe complète qui pouvait participer au niveau national aux Interclubs, désir qu'on ne pouvait malheureusement pas lui offrir.

D'ailleurs Robin, petite constatation,  le maillot blanc t'allait beaucoup mieux au teint que le maillot orange ! Blague à part, j'ai apprécié m'occuper de Robin. Il a su progresser au fils des années. Pour moi, il a encore une grande marge de progression. Il faut qu'il ait plus CONFIANCE en lui pour pouvoir tout mettre en place au bon moment.

Un petit message personnel pour terminer : j'aimerais te voir persister sur le 200m car j'ai été épatée le jour où tu as réalisé un excellent chrono en n'étant pas au mieux de ta forme physique. Je te souhaite pleins de belles choses à venir que ce soit dans ta vie personnelle et sportive. Bon vent Robin et reste toi-même. »

Sonia FRONTIN nous a précisé également que Robin aimait encadrer les plus jeunes à l’ALAVE à l’occasion de petits stages.

« C’est un garçon attentif aux autres. Il a une bonne culture athlétique et s’intéresse aux performances des autres athlètes » 


A commencer par ceux de son nouveau club. « J’ai lu entièrement tous les portraits des athlètes du CAC par exemple » nous a-t-il confié.

Son modèle sportif reste le sprinteur canadien André DE GRACE, « d’ailleurs j’ai un peu les mêmes défauts de bras que lui ».

Le côté serviable de Robin s’est confirmé cet hiver encore lorsqu'il  est venu spontanément faire office de jury tout le week-end lors des régionaux d’épreuves combinées pour suivre son frère Antonin.

  

Gibus (Stéphane LEPOITEVIN) poursuit donc avec plaisir le travail de formation amorcé par Sonia.

« J’ai connu Robin il y a quelques années sur les stages régionaux. Déjà à l’époque j’avais noté l’implication de Robin. Il se montrait toujours attentif et avait la “soif” d’apprendre. Les premiers mots qui me viennent quand je pense à Robin c’est avant tout la gentillesse mais également l’image de quelqu’un de très respectueux. A la fin des stages il venait systématiquement me remercier. Ce sont des petites choses mais toujours appréciables. Ce n’est pas pour rien que je l’appelle régulièrement “Prince Robin”.

Robin a rejoint le groupe d’entrainement l’année dernière. A l’époque il ne s’entrainait pas beaucoup. Pouvoir s’entrainer près du lieu de ses études pouvait lui permettre de trouver une organisation lui permettant de s’entrainer plus. Sonia (FRONTIN) a alors fait une demande au CAC et m’a sollicité pour entraîner Robin. C’est avec grand plaisir que j’accompagne Robin pour cette deuxième saison.

Robin est très investi à l’entrainement. Non seulement il ne rate que très rarement une séance,  mais il se montre appliqué pendant les séances. Robin a énormément progressé ces derniers temps, notamment grâce à un volume d’entrainement plus conséquent. Nous travaillons beaucoup pour améliorer la technique de course, un axe de progrès important pour Robin.

Les choses sont beaucoup plus aisées aussi parce qu’il y a eu un véritable travail d’éducation athlétique. La progression en flèche de ces derniers mois est aussi tout le fruit du travail de Sonia qui a formé Robin à l’ALAVE. C’est un véritable plaisir de toujours partager avec Sonia les résultats de Robin.


Je cherche comment parler de Robin en tant qu’athlète mais les premiers mots qui me viennent sont d’abord ses qualités humaines: quelqu’un de naturel, sincère et courageux et finalement c’est cela qui font aussi les qualités d’athlètes de Robin. Il ne rechigne jamais à l’effort.

Il aime les séances techniques.... il manque parfois de patience car il aimerait vite réaliser le geste parfait! Tout mon rôle consiste à l’accompagner pour progresser étape par étape. Il peut parfois se décourager mais ce n’est pas par désinvolture, c’est plutôt par un manque de confiance en lui. Robin a pourtant toutes les raisons de prendre de la confiance.... ses chronos sur 200m cet hiver et ses progrès en longueur en témoignent !

Au sein du groupe, Robin est un élément moteur. Sa gentillesse est appréciée mais aussi son “en-train”... ce n’est pas le dernier à nous offrir de belles grimaces ou de nous sortir une bonne petite blague combinée avec le petit sourire qui veut dire “je suis bien content de ma connerie la.... 😊 ).

En résumé, tout ce que j’aime dans un groupe : de la bonne ambiance et de l’effort au travail ! 

S’il en est un qui doit être fier, c’est le papa Sébastien, le virus athlé est bien passé! J’aimerais parfois être une petite souris pour assister au repas du soir qui tourne autour de l’athlé... comparer les records papa/fiston et les taquineries fraternelles entre Robin et Antonin. »

 

Son arrivée au CAC en septembre 2018 s’est faîte très simplement. Robin nous la raconte : 

« Lors d’un stage régional hivernal en cadet 2, j’ai beaucoup aimé faire de la longueur avec Gibus. En Junior 1 j’ai intégré son groupe et je suis passé à 4 entrainements par semaine.

J’ai une grande confiance en lui, je me plais dans ce groupe où il y a une super entente et de la bonne humeur. Je voulais muter au CAC cette année pour des raisons d’affinités avec les gars et pour être dans un bon relais.

J’aimais bien mon club de l’ALAVE, mais depuis un moment  je passe beaucoup de temps et je partage beaucoup de choses avec les athlètes du CAC. L’accueil au CAC est très bon, les installations sont super, je me sens vraiment bien dans ce club.»

« J’habite toujours près d’Evrecy, je conduis maintenant et c’est plus pratique pour me rendre aux entraînements, surtout que depuis que je suis junior 2 cette saison, je suis passé à 5 entraînements par semaine :

- le lundi : sprint court

- le mardi : technique course
- le mercredi : technique saut

- le jeudi : musculation

- le vendredi : sprint long »

 

Le relais 4x200m junior du CAC (photo ci-dessus) s’est qualifié aux France jeunes avec 1’32’’, nouveau record du Calvados. Dowan THOMAS étant indisponible, mais présent pour soutenir les copains, c’est à 6 qu’ils sont partis dans les Hauts de France : avec Maël REVERT en remplacement de Dowan sur la piste, et le cadet Maxim RODRIGUEZ pour pallier à toute blessure de dernière minute. Le chrono des séries ne leur a pas permis de rentrer en finale, mais ils ont partagé ensemble cette nouvelle expérience nationale

 

Pratiquer sérieusement sans se prendre au sérieux.

Ses copains en parlent toujours avec un large sourire, comme Hippolyte PERROT qui nous lâche ceci :

« Robin il est intégré au groupe et au club, il est sérieux aux entraînements, il est motivé.

Il vomit un maximum mais il sort les chronos qu’il mérite avec ce boulot ! »

En passant dans le groupe de Gibus glaner des anecdotes sur Robin, les blagues et les surnoms ont d’ailleurs fusé comme « vomito » pour sa propension à aller au bout de lui-même sur les séances dures ou encore  « double zéro » en référence à ses deux concours de l’hiver sans performance mesurée après 6 essais mordus.

Robin est d’ailleurs le 1er à en rire, à faire des grimaces et des vannes, quitte à se tourner en ridicule pour amuser la galerie comme lors de ce relais des interclubs 2016 à l’ALAVE, couru en brassières de filles. (photo ci-contre)


Interrogé sur ses forces et ses faiblesses, Robin répond tout simplement :

« Je crois que je sais rester souriant, je suis quelqu’un de fair-play. Pourtant j’ai tendance à m’énerver, mais c’est contre moi-même.

Je ne suis pas fragile musculairement, mes entraineurs ont fait du bon travail. Par contre je pense qu’il faudrait que j’améliore ma diététique. »

Cap sur la saison estivale 2019 !

« Un de mes plus mauvais souvenirs a été de manquer les France jeunes l’an dernier pour 3 cm. Je suis très heureux d’y avoir participé cet hiver. Un de mes meilleurs souvenirs restera ce chrono de 22’’19 sur la piste de Rennes aux pré-France, j’ai eu de bonnes sensations en fin de course.

J’aime les sensations du sprint et du saut en longueur. En sprint on peut vraiment se lâcher, c’est un peu comme une libération. En saut j’ai tout le temps cette envie d’aller plus loin, mais techniquement il faut rester précis pour sauter juste. »


Robin HALIX a pris confiance cet hiver en améliorant plusieurs de ses records. L’objectif est très simple pour l’été : descendre sous les 22’’ au 200m et sauter enfin à 7m00 en longueur. Des performances accessibles pour ce jeune champion.

En bon menuisier-agenceur, nous sommes confiants, Robin saura assembler toutes les pièces avec précision, dans le bon ordre … et continuer de polir son ouvrage !


Merci à Sonia FRONTIN, Denis COQUELLE et Stéphane LEPOITEVIN pour les nombreuses photos qui illustrent ce portrait.




les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
24/04 >
24/04 >
20/04 >
18/04 >
18/04 >
16/04 >
09/04 >
08/04 >
01/04 >
26/03 >  (1)
19/03 >
18/03 >
18/03 >
17/03 >
17/03 >
14/03 >
14/03 >
14/03 >
11/03 >
11/03 >
Réseaux sociaux



Prochains événements
Dimanche 20 avril Triathlon Bemin à Falaise 

Mercredi 24 avril Soirée CAC 

Mardi 30 avril Soirée de Présentation des Equipes Interclubs 



 
Calendrier du club
bilans CAC
2019
. Salle
. Piste Top10 par épreuve



2018
. Salle
. Piste Top10 par épreuve


2017

Piste Top 10 par épreuve

2016

Piste Top 10 par épreuve
Saison 2014/2015 en vidéos

2015

. Hiver 2014/2015 toutes disciplines

Piste Top 10 par épreuve 

  Route

2014
Piste Top 10 par épreuve 

  Route

2013
Piste Top 10 par épreuve 

  Route
Les Espaces
Hors vacances scolaires, 
Sylvia est présente du mardi au vendredi de 14h30 – 18h30. 
(accès par l'escalier en colimaçon)17 
Halle aux Granges1er étage
7 rue du Carel - 14000 CAEN
L'accueil téléphonique au 
02 31 38 27 97 s'effectue du
mardi au vendredi de 
14h30 – 18h30.
 

 
Je cours au CAC avec Score


















































  














 




Pour rejoindre le club des partenaires et apparaître sur nos supports :
caen.athle@orange.fr