www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du caen athletic club
Actualités
Aurélien CHAN, une 3ème tranche de piste pour l’athlète prodige des années 2000.
Commentez cette actualité
7 Avril 2017 - Anne MICHEL-LEVARD
Aurélien CHAN, une 3ème tranche de piste pour l’athlète prodige des années 2000.

 « Coucou Anne, je reviens vivre à Douvres à partir de juillet, est-ce qu’il est possible de m’entraîner au stade Hélitas dès que je pourrai reprendre le sport ? »  Il y a de cela bientôt un an, ce petit message fit remonter à la surface tout un ensemble de souvenirs. Et quels bons souvenirs !

Aurélien CHAN, jeune prodige de l’athlétisme est né en région parisienne le 13 janvier 1987. Il a été initié à l’athlétisme à l’Association Sportive du collège de DOUVRES par ses profs EPS : Michèle MAGUET ainsi que  Philippe BLONDEL, perchiste de talent ayant un record à 5m00. Tout petit, Aurélien était impressionnant physiquement : 1m85 pour 84kgs. En benjamin ses mollets étaient aussi épais que nos bras ! C’était un jeune athlète surdoué avec un mental de guerrier dont nous avons partagé dès 1999 la première vie athlétique, à haut niveau, à l’occasion des compétitions, des différents stages du club de l’USOM, voire des regroupements nationaux de sprint-haies.

Devenu ces dernières années « un HAC man » avec bonheur, en s’installant professionnellement pendant 3ans au Havre après ses études, Aurélien CHAN était de retour en Basse-Normandie et souhaitait nous rejoindre à Caen pour démarrer une nouvelle aventure athlétique, pour tenter aussi un nouveau défi. C’est ainsi, qu’occupant la piste et les salles de musculation tout au long de l’hiver, le nouveau « CAC man » pourrait bien être en passe de réussir son pari dès cet été.


En 2000 victoire aux pointes d'or à Liévin

La première vie athlétique du surdoué s’est écrite entre Douvres et Mondeville.

3 victoires au niveau national entre 2000 et 2002 … il y a pire pour démarrer l’athlétisme !

En 2002 victoire aux pointes d'or des Minimes
Le palmarès national d’Aurélien était révélateur de son talent dès ses débuts. Deux victoires à la finale nationale des pointes d’or dans les deux catégories : en Benjamin l’année 2000 (14’’10 au 120m, 5m88 à la longueur et 13m99 au poids de 3kgs) puis en Minime l’année 2002 (6’’25 au 50m, 6m61 à la longueur et 16m68 au poids de 4kgs) avec en prime en 2002 une 3ème victoire nationale lors du challenge Equip’athlé (total de 460 pts) avec son frère Adrien CHAN et ses copains Jack KINYOCK, Romain MURCY et Samuel LAURET.

A ces premières victoires, d’autres s’ajouteront au niveau national. En UNSS il compte 3 titres de Champion de France individuel, une 2ème place et une 3ème place. En FFA Aurélien a été classé 3ème du poids cadets dès ses premiers championnats de France individuels (photo ci-dessous). Il a également collectionné quelques places de 4èmes, « beaucoup  trop » selon lui.

C’est un des athlètes qui a le plus marqué l’athlétisme régional dans les catégories jeunes, de benjamin à junior. De 2000 à 2005, Aurélien CHAN a détenu 2 records de LBNA (5m88 en longueur benjamin et 16m68 au poids Minime de 4kgs) et il a battu une trentaine de records du Calvados, avec la particularité de toucher à toutes les disciplines : sprint, longueur, triple, haies, poids, triathlon, pentathlon et heptathlon. « En benjamin et minime j’ai touché à tout, et en cadet j’ai décidé de me spécialiser dans mes épreuves de cœur (haies, longueur, lancers) tout en continuant les épreuves combinées. Suite à des problèmes de santé j‘ai réduit les épreuves au 110m haies et au poids. Sur les haies j’ai même réussi à me qualifier au championnat de France Elite ».


« Avant l’athlétisme j’ai essayé presque tous les sports dont le judo, la gym, le football et le handball en club. Et ce qui m’a fait aimer et accrocher l’athlétisme toutes ces années, c’est la diversité de ses disciplines. J’aime tout faire et changer de temps en temps de spécialité. Venant des sports collectifs, c’était frustrant de faire de bonnes prestations mais que le collectif ne suivait pas et repartir frustré des matchs, ou à l’inverse rater mon match et pénaliser mon équipe. Avec l’athlétisme je ne pouvais compter que sur moi-même, et je me battais uniquement contre moi afin d’améliorer course (ou concours) après course mes performances. Ce que j’ai toujours aimé aussi c’est le fait d’être copain avec tout le monde, mais dans les starting-blocks il n’y avait plus d’amitié ! Juste des concurrents à battre, et une fois la ligne passée nous redevenions des copains. »


Effectivement, ce jeune homme n’a laissé que de bons souvenirs sur les stades et noué des amitiés solides. « Aurélien Chanchou » est une personne d’une grande gentillesse, parfois impulsif face à l’injustice (notamment lorsqu’elle touche son équipe de foot fétiche, le PSG) mais surtout il est très attentif aux autres et toujours prêt à rendre service. Ses belles qualités humaines sont une marque de fabrique de la famille CHAN. Maman Sylvie l’a longtemps suivi en étant bénévole sur différents postes. Quant à « Papounet Chan » il est toujours en activité sur les stades, s’investissant régulièrement comme jury avec la même affabilité.

Cette approche plurielle et gourmande de l’athlétisme a donc conduit naturellement Aurélien à pratiquer aussi les épreuves combinées (3 records du calvados du triathlon BE-MI avec l’ancienne table de cotation ainsi que 2 records en Cadet au pentathlon et heptathlon). Ses performances dans les différentes disciplines sont plus qu’éloquentes. Sa bête noire était le 1000m ou le 1500m où son gabarit ne lui était pas favorable.

Ses principaux records :

Benjamin : 7’’45 sur 60m, 13’’5 sur 120m, 6m01 à la longueur et 13m99 au poids de 3kgs.

Minime : 6’’23 sur 50m, 6m61 à la longueur et 17m02 au poids de 4kgs.

Cadet : 13’’87(+2.5) sur 110m haies à 0.91, 6m92 à la longueur, 16m80 au poids de 5kgs.

Junior : 14’’80 sur 110m haies à 106

Actuel : 14’’75 (l’objectif) sur 110m haies et 13m92 au poids de 7kgs.

Ses entraineurs successifs :
USOM en Benjamin : Adrien MOREIRA et Nicolas RIVIERE

En Minime : Adrien MOREIRA et Laurent ROYAU. De Cadet à Espoir : Mattieu HISLEUR (longueur), Aurélien MARSHESNAY (haies), Jean HEBERT (Lancers), Nicolas RADIGUE (haies) et Franck CLOTET (perche)

Havre AC : Didier COGNARD (lancer)

Caen AC : Anne et Eric LEVARD (haies et sprint)


LE HAVRE a été le port d’attache de la seconde vie d’Aurélien, celle qui correspond à son entrée dans la vie professionnelle, et son investissement dans un nouveau club d’athlétisme : le HAC.

Après le collège Clément MAROT de DOUVRES, Aurélien s’est orienté vers le lycée DUMONT d’URVILLE à CAEN pour se former comme dessinateur industriel.

« J’ai fait des études dans le dessin industriel, un BAC STI et un BTS dans la même lignée. Ensuite j’ai travaillé en tant que dessinateur industriel en mécanique 2 ans à Mézidon-Canon, puis j’ai trouvé du travail pendant 3 ans au HAVRE, encore comme dessinateur industriel mais dans la tuyauterie cette fois.

Pendant ces années au HAC, Aurélien s’est entraîné avec Didier COGNARD et a continué sa progression dans les lancers.

 « Pour des raisons professionnelles j’ai du arrêter l’athlétisme une année, et lorsque j’ai repris j’ai enchainé blessure sur blessure avec l’impossibilité de courir en compétition. Lorsque j’ai déménagé au HAVRE, je me suis consacré principalement au poids ainsi qu’au disque, des disciplines dans lesquelles je ne risquais pas de me blesser.


Cette passion pour les lancers et sa proximité avec Didier COGNARD trouvent une concrétisation aujourd’hui dans l’encadrement (avec son entraineur du Havre) des stages de lancers pour les jeunes dans la nouvelle ligue de Normandie réunifiée.

Une ligue dont il est la parfaite illustration de fusion, toujours aussi à l’aise en haute et en basse Normandie.



L’encadrement des stages régionaux pour les minimes en lancers.  « Actuellement j’ai fait 2 stages ligue de Normandie avec les minimes.

Le premier sur les épreuves qui sont le disque et le marteau. Ce ne sont pas spécialement les lancers que je maitrise le mieux, mais au niveau minime je pense ne m’en être plutôt pas trop mal débrouillé. Les jeunes étaient réceptifs et appliquaient mes quelques conseils.

Le 2eme stage, j’y suis allé pour le poids,  le lancer que je connais le mieux. Et ce qui est bien sur place j’avais mon dernier entraineur au poids (Didier COGNARD du HAC) et j’ai vu qu’il travaillait sur des détails plus pointus alors que du fait de mon peu d’expérience en tant qu’entraineur, je m’attarde plus sur les fondamentaux afin que les jeunes aient un bon déplacement, un bon tempo et une bonne sortie de l’engin. »

Du HAC au CAC, la transition s’est faîte très simplement.

 « Suite à la perte de mon poste au Havre, je suis revenu à Caen où j’ai grandi, afin de repartir sur des bonnes bases.  J’ai décidé de prendre un nouveau départ et d’essayer un retour sur les haies, et je me suis jeté à fond dans cet objectif pour voir si j’en suis capable. »

Mon implication dans le club du CAC me plaît, je viens de trouver un poste dans les environs de Caen afin de pouvoir avancer professionnellement mais aussi avec l’athlétisme. »

Pre-France indoor à RENNES, janvier 2017, 3ème place en senior

Un champion au service des autres, Aurélien CHAN est une chance pour les jeunes athlètes du CAC.
« Le club du CAC m’a proposé d’encadrer les benjamins suite à mon vécu et mon expérience de l’athlétisme, et comme j’aime les défis et aider, j’ai sauté sur l’occasion. Depuis j’interviens avec les benjamins le mercredi après midi de 16h à 18h et le vendredi après midi de 18h à 20h.


Comme j’ai été benjamin avant, je sais ce qu’aime un jeune de cet âge. De ce fait, je fais mon maximum pour que mes jeunes athlètes se sentent bien et j’essaie de leur donner le gout de l’athlétisme. En fonction des profils, je suis plus ou moins souple sur la technique des gestes propres à chaque discipline. Et les voir progresser à leur rythme est très encourageant. Pour ceux qui pratiquent les compétitions c’est vraiment gratifiant de voir leurs progrès par rapport à septembre où ils débutaient l’athlétisme.


J’ai vu aussi que le club n’avait pas d’entraineur spécialisé uniquement en lancer, et je me suis proposé pour donner un coup de main. Depuis, les lundis et jeudis soir 18h à 19h30 ou 20h, j’entraine les lanceurs de poids et de disque en faisant de la technique pure, leur condition physique est faite avec Laurent RAULD. Les 2 cadettes au poids (Louise et Lucie) ont pour objectif d’atteindre les France, donc je vais essayer de les améliorer techniquement afin qu’elles puissent atteindre cet objectif. Les autres ont des objectifs de distance et ça semble très bien parti. »


Val de Reuil, Régionaux indoor 2017, vice-champion régional

La 3ème vie athlétique d’Aurélien CHAN s’inscrit désormais au CAC, mais avec un nouveau défi !

Aurélien est venu s’entraîner à Hélitas régulièrement depuis la fin de l’été 2016. Autonome en lancers, il a retrouvé du plaisir à faire un peu de saut en hauteur les 2 premiers mois, de la musculation dynamique, des séances de côtes, mais surtout des haies hautes une fois par semaine. La semaine d’Aurélien est rythmée par des entraînements quotidiens. Parfois bi-quotidiens lorsqu’il s’est trouvé plusieurs mois en recherche d’emploi.

« A mon arrivée à Caen j’ai rejoint le groupe d’Anne et Eric LEVARD (sprint haies), où j’ai trouvé de nouveaux camarades d’entrainement et aussi des anciens de ma période USO Mondeville (Thomas, Edgar, Romain).

Ça m’a fait bizarre au début car je n’ai jamais été dans un groupe avec tant de monde (une quarantaine) mais au final ça ne change rien par rapport à un petit groupe de 4-5 athlètes. Et je m’entends bien avec absolument tout le monde (comme dans tous les groupes ou je suis passé).

Je sais que depuis tout petit je me bats pour faire de bons résultats, plus pour mes entraineurs et mes copains que pour moi-même. C’est pour cela que je m’en veux toujours énormément après une compétition ratée et qu’à la suivante je donne tout pour oublier cette contre performance (c’est un peu moins vrai actuellement mais ça revient un peu). »

Des objectifs dans la continuité, d’autres plus audacieux.

« Pour la saison 2017 l’objectif est de me rapprocher voire de battre mon record au poids malgré mon changement radical de physique. Mais aussi de passer un cap au disque. J’avais perdu ma vitesse que je suis en train de récupérer, et je suis physiquement beaucoup plus fort qu’à l’époque où j’étais au club de Mondeville.

Et surtout arriver à courir un 110m haies pour plus tard aller battre mon record personnel. Je sais qu’à 30 ans il ne me reste plus beaucoup de temps pour le battre, par chance mon 14’’75 était moyen pour mon niveau de l’époque et peut -être battu si je travaille suffisamment pour y arriver.

Malgré le fait que je n’ai plus la forme d’un athlète de 20 ans qui peut beaucoup plus facilement battre ses records, je fais ceci car je perdais mon coté combatif qui me rendait «  invincible » plus jeune. Et aussi pour relancer ma dévotion pour l’athlétisme qui était en chute libre.

 Et je me donne tous les moyens pour y arriver. Je suis passé d’un gabarit de 1m85 pour 102 kg (lanceur) à un gabarit de 1m85 pour 86 kg (hurdleur). Je pense avoir fait le plus dur, car la technique revient assez facilement et j’ai une âme de compétiteur, tout ce qu’il faut pour recourir en compétition. » 

Comme Adrien MOREIRA ou Jean HEBERT, Nicolas RADIGUE est un entraineur qui a beaucoup compté pour l’éclosion des talents d’Aurélien.

Nicolas RADIGUE (photo ci-dessus) est venu assister à l’une de ses séances de haies tout dernièrement, un moment de retrouvailles qui a fait plaisir à tout le monde.
« Ca fait plaisir de revoir Aurélien en forme et prendre du plaisir à repratiquer le 110 m haies. »

La confiance revient avec la forme physique et les sensations de vitesse sur les haies, l’avenir professionnel d’Aurélien se précise, tous les voyants sont au vert pour un retour sur la piste aux obstacles, et pas seulement sur les aires de lancers. Depuis bientôt un an, la patience et le travail ont donné de bons résultats : les premiers chronos sont encourageants sur maintenant 6 haies… Il reste encore quelques étapes avant de se présenter en compétition.

Aurélien, tu t’installeras bientôt dans les starting-blocks pour un nouveau départ. Au sens propre comme au figuré. Le plaisir sera au rendez-vous, quelque soit le premier chrono. Une chose est tout à fait certaine : tes entraineurs, les copains du CAC, du HAC ou de l'USOM, les jeunes lanceurs que tu encadres, et bien entendu le grand "fan club" des benjamins que tu formes… nous serons tous là pour t’encourager et te rappeler tes jeunes années de champion !


les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
14/12 >
13/12 >
12/12 >
12/12 >
06/12 >
05/12 >
05/12 >
05/12 >
30/11 >
30/11 >
28/11 >
27/11 >
25/11 >
24/11 >
21/11 >
21/11 >
20/11 >
15/11 >
13/11 >
07/11 >
ZOOM
Réseaux sociaux




Prochains événements
09/12/17 - Mondeville

1ère journée Pré-régionaux - Salle 

Championnats régionaux épreuves combinées 

Championnats départementaux cross



bilans CAC
2017

Piste Top 10 par épreuve

2016

Piste Top 10 par épreuve
Saison 2014/2015 en vidéos

2015

. Hiver 2014/2015 toutes disciplines

Piste Top 10 par épreuve 

  Route

2014
Piste Top 10 par épreuve 

  Route

2013
Piste Top 10 par épreuve 

  Route
Les Espaces
Hors vacances scolaires, 
Emilie est présente lundi, mardi, mercredi et vendredi de 14h à 19h
(accès par l'escalier en colimaçon)17 
Halle aux Granges1er étage
7 rue du Carel - 14000 CAEN
caen.athle@orange.fr
L'accueil téléphonique au 
02 31 38 27 97 s'effectue du
lundi au vendredi (sauf jeudi) 
de 15h30 à 17h30

Je cours au CAC avec Score







Pour rejoindre le club des partenaires et apparaître sur nos supports :
caen.athle@orange.fr