www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du caen athletic club
Actualités
L’équipe 1 du CAC a obtenu de haute lutte son maintien en N1B sur la piste de Limoges, après avoir lâché ses fauves sous le déluge.
Commentez cette actualité
27 Mai 2016 - Anne MICHEL-LEVARD
L’équipe 1 du CAC a obtenu de haute lutte son maintien en N1B sur la piste de Limoges, après avoir lâché ses fauves sous le déluge.

Qu’il était souriant notre dompteur-coordonateur Laurent RAULD dimanche en fin d’après-midi, un collier de fleurs autour du cou et une bière à la main, entouré de sa compagne et de sa petite fille mais aussi de son autre grande famille : celle qu’ont formée tous les valeureux combattants du CAC accompagnés des jurys et entraineurs, et bien entendu de Pascale CAUGANT toujours aussi pêchue qui lui avait passé les rênes ! La lutte avait été rude, mais la satisfaction du résultat obtenu était palpable et d’autant plus savoureuse.


L’ambiance était bien à la liesse et à la détente après les relais rondement menés, tous conquérants comme l’ont été chacun des athlètes au cours de cette journée pluvieuse, venteuse, froide qui finalement aura été notre alliée quelque part.  Un cœur de viking n’a peur de rien n’est-ce pas ? Si c’est dans l’adversité que se révèlent les champions, aucun doute là-dessus, il n’y avait que des champions ou des graines de champions dimanche à Limoges !


Depuis Rennes, les équipes du second tour avaient été remaniées et réévaluées nettement à la hausse, comptant sur le retour de quelques athlètes indisponibles pour diverses raisons au 1er tour le week-end de l’ascension. Les deux équipes prévisionnelles s’affichaient au complet, la réserve étant de plus en plus dense au CAC. C’est le cas surtout du groupe des sprinteurs-sauteurs qui auront vraiment été sur tous les fronts lors des 2 tours ! Le groupe de lanceurs s’étoffe et progresse ; de jeunes lion(ne)s du demi-fond montrent qu’on peut toujours compter sur eux;  le hors-stade apporte des renforts de qualité, quant aux marcheurs, ils sont très compétitifs et font désormais école.

Pourtant, les derniers jours avant le départ ont compliqué le travail de notre nouveau coordonateur avec une série de blessures, mais aussi des défections, certaines bien compréhensibles et déjà anticipées, d’autres nettement moins respectueuses... Le « Saint-Esprit d’EQUIPE » n’était visiblement pas descendu sur toutes les têtes lors du week-end de pentecôte entre les deux tours…  Qu’importe, cette belle équipe –en plus de  son équipe réserve- avait une âme, et même une réelle grandeur d’âme. Chacun de ses membres s’est employé, jusqu’au bout à colmater les brèches ; chacun y a cru, jusqu’au bout... parce que c’était bon et tellement plaisant de lutter ensemble.

Les athlètes présents à Limoges, trempés jusqu’aux os, luttant contre le vent tournoyant, contre le froid aussi … ont toujours trouvé les copains sur le bord de la piste, les jurys et entraîneurs prêts à les soutenir et les conforter dans leurs choix. Ils se sont battus comme des lions. Ensemble. Avec succès.




Du côté des grands fauves, ce sont des performances nationales de haut niveau qui ont été réalisées malgré les conditions, avec plusieurs cotations autour de 1000 points pour nos quatre léopards normands.

Fabian FESSELIER, ESM a fait exploser le compteur avec une cotation à 1006pts. Son 5000m marche a été un exemple de combativité, seul en piste, entre un polonais et un italien recrutés par Limoges. En terminant en 21’29’’97, Fabian bat son record de … 32 secondes ! C’est une performance N2 et un nouveau record LBNA espoir ! Félicitations Fabian, la saison est bien lancée !


Edgar LEVARD, SEM, a encore été l’auteur d’un super 400mhaies maîtrisé en 53’’19, ne cédant que 8 centièmes au tunisien de Balma dans la toute dernière partie de course. Edgar marque 998pts et réalise une performance N3. Il a aussi lancé le disque pour remplacer un lanceur blessé puis a réalisé un deuxième parcours du 4x400m assez impressionnant (48’’4 lancé). Cela promet de beaux chronos lorsque ses partiels en école d’ingénieur seront enfin terminés. Lundi à 8h d’autres épreuves  l’attendaient !

Maxence HARDOIN, SEM, crédité d’un superbe 9’07’’24 au 3000m steeple a terminé 2nd d’une course très relevée et marque 988pts, ce qui constitue une perf N3. Malheureusement, tous les chronos du 3000m steeple ont été invalidés suite à l’oubli du placement de la première barrière ! Dommage pour Maxence qui avait pulvérisé son record de 7’’, confirmant sa grande forme dans la lignée de ce qu’il a accompli cet hiver. Et dommage aussi pour Erwan COUBRAY, ESM qui avait lui aussi battu son record de 7’’ en terminant en 10’10’’81. Ce n’est que partie remise !

Alexis HOUSSIN, SEM, n’avait heureusement pas d’obstacle sur son parcours … après ses 21’’59 (1000pts) de Rennes au 1er tour, il  s’impose dans le froid et la pluie et gagne avec un chrono de 21’’99 (+1.5) au 200m qui constitue son nouveau RP avec vent régulier.  941pts cette fois-ci et une perf N4. Alexis a par ailleurs lancé le poids à 10m44 marquant 548pts supplémentaires avant de conclure en 42’’80 le dernier relais du 4x100m.


 

Du côté des jeunes tigresses, de grosses cotations sont aussi tombées en nombre :

Margaux DELARCHAND, JUF, 26’’02 (+3.2) pour son retour au 200m : 923pts

Charlotte MAZELIN, JUF, 58’92 au 400m, nouveau record en extérieur : 915pts

Margaux LECONTE, CAF,  12’’71 (+0.2) au 100m, nouveau record avec vent régulier : 913pts

Bakhita GAUMON, JUF,  11m65 au triple-saut 842pts, une performance perf N4, avec également sur 100m un chrono de 12’’94 : 878pts

Céliane RENAULT, CAF, 15’’25 (+0.0) sur le 100mhaies (0.84) où elle arrache une belle 3ème place: 893pts

Lucie LOBREGAT, CAF, 27’’07 (+0.9) en assurant « placée » son 200m : 852pts avant de gagner l’aire de disque.

Seule Myrna ABOUOU, ESF n’a pu amener sa part comme elle l’aurait voulu. Par excès d’appétit ? Myrna a chassé deux gnous à la fois en transitant sans cesse du sautoir de triple à l’aire de lancer de javelot, les 2 concours étant placés en même temps. Trop d’essais mordus au sautoir très glissant du triple et finalement un 11m03 (+1.5) assuré avec une planche à 11m (à l’aise !) 773pts seulement, bien loin de son record personnel à 12m88 ; tandis que le lancer de sagaie ne lui a pas plus rapporté sous la pluie …  Plaignons maintenant ses adversaires du prochain concours des France FFSU samedi car Myrna la tigresse a les crocs !!!

Pas bien loin dans cette troupe, se trouvaient encore nos félines petites cadettes (et junior) : Nolwenn DELAMARCHE 772pts avec 71’’29 au 400mhaies, (couloir 8) ; Aude GARNATZ, 709pts avec 17’20’’14 au 3000m marche, mais aussi  Chloé LENOIR, 693pts avec 5’13’’06 au 1500m.

Quant aux tigresses chasseuses-lanceuses juniors (et senior), elles ont envoyé leurs engins respectifs au mieux à partir des plateaux glissants : 33m11 au disque de 1kg pour Lynda BOUARRICHA qui n’est qu’à 80cm de son record, 25m62 pour Morgane NANDELEC au marteau de 4kg … et 7m89 pour Anne-Laure ESPERET au poids de 4kgs ! La seconde Anne-Laure (PICOT), marcheuse senior inusable et expérimentée, en avait fini depuis un moment déjà avec son 3000m marche. Après les jolies brunes samedi, ce sont les belles blondes du CAC qui ont défilé dimanche, sur une distance bouclée en 18'45''03, 597pts dans la besace !

 

Chez les guépards racés du CAC, de bien belles cotations auront été engrangées également :

Elliot DRAPER, JUM,  22’’42 (+1.4) au 200m, record égalé avec une victoire sur la course 2 après celle d’Alexis en course 1, carton plein pour le 200m, 885pts pour Elliot puis le deuxième virage du relais 4x100m.

Tom ROBIN, ESM, 15’’59 (+0.9) au 110mhaies 859pts, ajoutés aux 6m59 (+0.9) dans un concours de longueur compliqué par les conditions météo, 833pts. Encore deux performances de choix !

Simon TAUDIERE, JUM, 56’’85 au 400mhaies (0.91), record personnel explosé avec une victoire construite intelligemment en course 2, après la prestation d’Edgar en course 1, carton plein pour les haies basses. Une cotation de 854pts en plus des 792pts du saut en longueur à 6m39 (+1.7) ; 2 nouveaux records pour Simon et un relais 4x400m ébouriffant pour la première fois en compagnie des mâles dominants, excusez du peu.

Laurent RAULD, SEM, le chef de clan, concentré avec tant d’énergie sur la réussite du groupe, s’est contenté cette fois-ci de 11’’28 (+0.0) au 100m 846pts, il a aussi lancé le disque et surtout réalisé, crinière (virtuelle) au vent, une superbe ligne droite opposée au relais 4x100m.

Jérôme DELAVALLEE, SEM,  signe son retour après un arrêt prolongé (et un passage-éclair) dans l’équipe 2 au premier tour par un convaincant 11’’34 (+0.3), 826pts à 3 dixièmes seulement de son record. C’est à lui qu’est revenu la mission de lancer le relais 4x100m qui prend la 3ème place.

Jérémy MAHIER, SEM, a avalé les 10 obstacles du 110mhaies en 15’’98 (+0.2) 806pts. Il a également été un remplaçant efficace au lancer de marteau suite à la blessure d’Alexandre DEHEURLE entre les deux tours.

Mathieu QUESTIAU, SEM et Clément PERROT, ESM ont réussi une course d’équipe avec une certaine assurance dans ce 800m couru à 16 concurrents. Nouveau record personnel pour Matthieu en 1’58’’99 sur le double tour de piste, lui qui est spécialiste du simple, il marque 793pts avant de conclure de belle manière le relais 4x400m; tandis que Clément finit sur ses pas en 1’59’’92, à 3 dixièmes de son record et marque 771 pts

Tanguy LECOQ, JUM, s’est encore affirmé comme un sacré compétiteur. Dans les conditions pluvieuses et venteuses il s’arrache au dessus d’une barre à 4m40 avant de manquer de peu 4m60. Son record est à 4m43 rappelons-le. Tanguy marque 789pts

Romain BLEUET et Yohann AIGUADEL ont souffert sur le tour de piste dans les bourrasques et les rafales du début de journée ; les chronos s’en ressentent mais ils ont trouvé les ressources pour réaliser respectivement 53’’24 et 53’’54 soit 709pts et 695pts. Yohann l’antillais a souffert du froid particulièrement et le choix a été fait de le remplacer cette fois-ci par Simon TAUDIERE dans le relais 4x400m.

 


Les jeunes pumas du groupe demi-fond se sont employés avec beaucoup de combativité, battant leurs records pour maintenir le groupe et la spécialité à flot en dépit des vents contraires
: notons chez les juniors les 4’15’’98 de Corentin PITOIS (tout proche de son record) et 4’26’’18 de Florian LECOQ (nouveau RP battu de 6’’) au 1500m pour des cotations de 676pts et 574pts ; les 9’43’’18 de Julien BERRE (record battu de 2’’) au 3000m qui assure 540pts en l’absence d’Alexandre HENRARD (retenu dimanche à Moscou pour un podium aux championnats du monde senior de pentathlon en relais) ; les 9’52’’82 du junior Mathis COUBRAY (record battu de 7’’) 500pts sur la même distance , Théogène ABIYOKI étant indisponible pour ce tour.

Les rangs des lanceurs se trouvaient clairsemés par deux blessures des lanceurs de marteau et disque entre les 2 tours d’interclubs, mais aussi par les absences prévues et anticipées de Mehdi BENTABET au poids, d’Alexandre HENRARD et Timothé MANDONNET au javelot : pourtant les seniors Loïc LACROIX 27m41 au marteau et  Benjamin LELIEVRE 10m41 au poids (à 20cm de son record) ont pu s’appuyer sur le renfort des décathloniens  Jérémy MAHIER 26m41 au marteau et Benoit SIMON, CAM 32m73 au javelot de 800g.

Ce bilan ne serait pas complet sans mettre en avant après les combinards la grande polyvalence du vétéran Olivier GAUBERT, véritable couteau suisse du CAC (très utile pour les safaris), il a encore été sur tous les fronts ce week-end. Jury à Flers et conducteur du minibus le samedi vers Limoges, intendant du pique-nique du soir sur une aire d’autoroute, mais aussi des munitions de la commission fêtes et cotillons sur les deux journées, Olivier a commencé la journée de dimanche par marquer 614pts au 5000m marche avec 29’25’’70 (1minute de moins qu’à Querqueville) ; avant de reprendre sa fonction de jury, histoire de ne pas avoir le temps de sécher ! Ce vénérable lion là avait valeur d’exemple. Bravo !



Dans ce combat collectif où tout le monde avait les crocs, certains ont connu la frustration de ne pas pouvoir en découdre sur la piste : le jeune sprinteur cadet Pierre LAURENT inscrit en tant que  remplaçant tout d’abord, mais également un athlète inscrit sur 2 épreuves : Thomas LECOQ qui s’était blessé le soir même de l’arrivée à l’hébergement, genou complètement bloqué. Remplacer un athlète à 57m au javelot et 1m90 en hauteur … même pas peur ! Maxime GAUBERT a franchi 1m70 et laissé sa place en longueur à un junior spécialement en forme : Simon TAUDIERE nouveau record perso à 6m39 dans des conditions dantesques avant que le sautoir –transformé en marigot- soit définitivement interdit aux triple sauteurs M et sauteuses en longueur F.  Quand je vous dis que nous avions lâché des lions sur la piste !

Privés de concours donc, et privés de combats à cause de la météo, les triple-sauteurs tournaient en cage, affamés : dommage pour la première participation en équipe 1 d’Emmanuel BERNARD, cadet à 13m67 et dommage aussi pour  Matthieu BARBIER, espoir à 14m17 qui espérait bien prendre sa revanche après son concours manqué du 1er tour. De même, Mireille HEROUF (RP à 5m61) fût privée de longueur alors qu’elle revenait en forme après une préparation plus restreinte cet hiver, Eloïse lui donnera l’occasion de fouler rageusement la piste de Limoges en lui laissant la responsabilité du dernier relais 4x100m. Quant à Céliane RENAULT, la petite cadette engagée aussi –en vain- sur la longueur, elle mettra toute son énergie pour aller donner le témoin à Mireille au relais 4x100m, après avoir été impériale dans l’épreuve du 100m haies où elle n’a pas fait de détail en prenant la 3ème place de la course 1, établissant son nouveau record électrique. Des lions et des lionnes vous disais-je …


Du côté des frustrations transcendées, les perchistes féminines espoirs ont dû concourir au pire moment de la journée. Nous garderons longtemps en mémoire cette image de Capucine GUILLOT qui, après avoir assuré des barres à 2m60 2m80 puis 3m00 avant de manquer 3m20 par 3 fois, tenait un parapluie au dessus d’Eloïse GENISSEL,  armée de sa perche en bout de piste, en tête avec 3m00 et 3m20 franchis au 1er essai, face à une barre à 3m40 qu’elle tentera 2 fois avant de devoir renoncer à sauter raisonnablement pour, tout simplement, ne pas risquer l’accident grave. Il y a des disciplines qui souffrent davantage que d’autres lorsque les conditions sont exécrables. La performance réalisée à la perche par le junior Tanguy LECOQ, 4m40 (à 3cm de son RP) un peu plus tard dans la soirée doit être saluée comme la marque d’un grand compétiteur. Bravo également à Pierre-Jean EGLER pour ses 3m60 dans ce concours où il remplaçait Manu GALLON.


Le saut à la perche, mais également le saut en hauteur et les haies sont bien une autre affaire sous la pluie. Du côté de la hauteur, nous avions au CAC un viking d’origine bretonne, une espèce de fauve  spécialement redoutable : Emmanuel LE MAUX. Venu de Rennes au rendez-vous du minibus, reparti à Rennes la nuit de dimanche à lundi, rien n’aurait pu l’empêcher d’être là pour son équipe. Quant à la pluie … quelle pluie ? Manu a été le seul sauteur en hauteur à rééditer sa perf du 1er tour : 1m90, excusez du peu. Personne n’est allé plus haut dans le concours ! Il s’est ensuite dirigé vers l’aire de javelot pour retrouver ses souvenirs de lancers au collège. Bon, ok, 30m de moins que le record de Thomas, en gagnant pourtant 1m sur chaque essai, mais il est des jours où tous les points comptent, et ceux-ci étaient précieux. Merci Manu pour ta contribution. Les filles plus tendres ont pu assurer de leur côté des barres utiles avec du vent contraire en début de journée pour leur concours : 1m45 pour Emma LEMOUX et 1m30 pour Ella HEROUF juste après son -seul - 400mhaies, bouclé dans la douleur en 75’’46. 685pts de plus et un remerciement spécial à Ella pour avoir laissé de côté « son » 800m cette fois-ci encore pour faciliter l'agencement de l’équipe !


La junior Charlotte MAZELIN avait en effet dû renoncer à sa discipline favorite, le 400mhaies pour préserver son pied sur les impulsions. Elle s’est défoulée rageusement en 58’’92 sur 400m  « plat » avant d’assurer un lancer de poids à 8m48 en grelottant. Son arrivée sur 400m, ajoutée à l’absence de Thaïs HERVIEU toujours blessée, a décalé Alexandra LOUISE, SEF sur la distance supérieure : le 800m, une découverte pour cette athlète en pleine progression cette saison. « Alex » a été impressionnante de maîtrise en respectant les temps de passage proposés, le chrono est plus qu’éloquent : 2’32’’21 dans des conditions de courses venteuses et humides. Encore une lionne lâchée à Limoges dimanche dernier… Son binôme dans cette course doit être aussi félicité pour son courage : la petite cadette Léa Mary-GIOMMI restée à 7’’ de son record seulement malgré un genou douloureux. Le double retour sur 200m après des soucis musculaires de la junior Margaux DELARCHAND et de la cadette Lucie LOBREGAT avait aussi décalé la senior Irma POTIER sur 400m, un tour de piste qu’elle a bouclé en 63’’65, nouveau RP, avant quelques tours au marteau pour envoyer le boulet à 24m30. Good job Irma ! Mais elle a manqué au 4x400m… comme Nolwenn DELAMARCHE qui aurait été impeccable aussi…


Le demi-fond féminin comptait encore de nombreuses remplaçantes, comme la jeune maman Delphine ACHARD venue prêter main forte sur 1500m et qui est allée au bout d’elle-même ; comme aussi la toujours fidèle vétérane Isabelle PERROT, 11’34’’26, 656pts, en bonne compagnie sur 3000m avec une recrue de choix Alice BOUVIER, SEF du groupe hors-stade qui semble avoir pris goût à l’ambiance des interclubs. Avec  11’34’’10, soit 20 secondes de moins qu’au premier tour et 657pts, reviens quand tu veux Alice !


Les relais, une valeur sûre du CAC, ont tous encore côté BIEN haut : entre 800 et 900pts

888pts pour le 4x100m masculin, 3èmes en 42’’81 : Jérôme DELAVALLEE, Laurent RAULD, Eliot DRAPER, Alexis HOUSSIN

858pts pour le 4x100m féminin, 6èmes en 51’’40 : Margaux LECONTE, Bakhita GAUMON, Céliane RENAULT, Mireille HEROUF


838pts pour le 4x400m masculin,  4èmes en 3’23’’46 : Romain BLEUET, Edgar LEVARD, Simon TAUDIERE, Matthieu QUESTIAU

800pts pour le 4x400m féminin, 6ème en 4’13’’60 : Alexandra LOUISE, Charlotte MAZELIN, Margaux LECONTE, Ella HEROUF



A Limoges, on n’était pas venu faire dans la dentelle mais éventuellement casser un peu de porcelaine avec les lionceaux. Le CAC dans une situation délicate a véritablement pu s’appuyer sur les jeunes athlètes formés au club. L’’équipe 1 compte en effet pas moins d’une vingtaine de lycéens et une dizaine d’étudiants dans cette équipe fougueuse et pleine d’énergie. Exactement 33 jeunes de moins de 23ans dont 10cadet(te)s ! Cette journée restera longtemps gravée comme une épreuve initiatique pour certains d’entre eux.

Il faut maintenant attendre la confirmation de la CSO qui se réunira prochainement pour fêter au club ce résultat obtenu à l’issue d’un combat collectif dont chacun peut être fier. Merci bien entendu aux nombreux entraîneurs et jurys présents sous la pluie et sur la piste : Pascale CAUGANT, Anne-Laure ESPERET, Laurent RAULD, Vincent IVELOU et Najib BANNOUR, Eric et Anne LEVARD, Daniel LESCOT, Jérôme LUCOTTE, Denis SIMON, Patrick JULIEN, Yvon MORVAN, Olivier GAUBERT et notre jeune officiel de moins de 30ans indispensable aussi pour ne pas prendre de pénalités : Antoine DELARCHAND.


La suite de l’épopée sera pour mai 2017 !


les photos d'Anne LEVARD, ainsi que quelques bonus sont ICI
les résultats complets de la compétition sont LA




les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
25/07 >
19/07 >
18/07 >
17/07 >
14/07 >
13/07 >
08/07 >
05/07 >
04/07 >
30/06 >
23/06 >
23/06 >
20/06 >
16/06 >
16/06 >
09/06 >
09/06 >
09/06 >
07/06 >
30/05 >
Réseaux sociaux CACOUX


Prévenir les violences






Prochains événements
Mardi 6 septembre : Comité directeur

Mercredi 21 septembre : Bureau

Mardi 4 octobre : Comité directeur

Mercredi 19 octobre : Bureau

Mardi 8 novembre : Comité directeur

Vendredi 25 novembre : Assemblée générale

Mardi 6 décembre : Comité directeur

bilans CAC
2022
. SalleTop10 par épreuve
. Piste : Top10 par épreuve

Route


2021
. Salle  : Top10 par épreuve
. Piste  : Top10 par épreuve

Route


Les Espaces

Halle des Granges

1er étage

7 rue du Carel

14 000 CAEN

@ : caen.athle@orange.fr

Tel : 02 31 38 27 97


Secrétariat ouvert 

du mardi au vendredi

de 14h30 à 18h30


Le secrétariat sera fermé à compter du lundi 26 juillet. Réouverture le 16 août.












































































































Pour rejoindre le club des partenaires et apparaître sur nos supports :
caen.athle@orange.fr